Biographie de: HUGHES, Clara

Naissance : 27 septembre 1972 à Winnipeg, Manitoba
Intronisation : 2014
Disciplines : Cyclisme et patinage de vitesse sur longue piste
Catégorie : Athlète


Provenant d’une famille éclatée et ayant une adolescence difficile marquée par des problèmes de délinquance, Clara a eu un parcours parsemé d’embûches. C’est le sport qui l’a sorti de cette fâcheuse situation. Le sport lui a donné la discipline et la persévérance essentielles à accomplir de grandes choses. Et les grandes réalisations et les exploits, Clara Hughes les accumule depuis deux décennies.

À l’occasion des Jeux olympiques de Calgary en 1988, alors âgée de 16 ans, Clara tombe par hasard sur un reportage télévisé portant sur le triple médaillé des Jeux de Sarajevo, Gaétan Boucher. C’est le déclic. Elle est inspirée par le légendaire athlète québécois et elle confie qu’un jour elle va participer aux Jeux olympiques et être une patineuse de vitesse. Aussitôt sa mère contacte le « Winnipeg Speed Skating Club » et l’inscrit à un camp d'entraînement de printemps.

Son rêve de patinage de vitesse est mis sur la glace quand elle fut recrutée par Mirek Mazur, un entraîneur de cyclisme reconnu pour son approche sans compromis. Sous sa férule, elle découvre les vertus de la discipline et du conditionnement physique qui lui rapportent encore des dividendes à ce jour. Après une série de blessures, elle a quitté le cyclisme brièvement, avant de voir sa carrière relancée sous la direction de l'entraîneur Eric Van Den Eynde et c’est alors qu’elle vient s’installer dans les Cantons de l'Est.

En cyclisme, elle a remporté 18 titres canadiens, ainsi que la médaille d'argent au contre la montre individuel aux championnats du monde en 1995. Son palmarès comprend également sept médailles aux Jeux panaméricains entre 1991 et 2003 ; une médaille d'or (course aux points en 2003), trois d'argent et trois de bronze. Hughes a remporté aussi trois médailles aux Jeux du Commonwealth : l'or (contre la montre individuel en 2002), l'argent (contre la montre par équipes en 1994) et le bronze (course aux points en 2002). Aux Jeux olympiques d'Atlanta en 1996, elle a obtenu deux médailles de bronze (contre la montre sur route et course sur route individuelle). Elle a pris la sixième position du contre la monde sur route aux Jeux olympiques de Sydney en 2000. À 39 ans, elle effectua un retour aux Jeux de Londres en 2012 obtenant notamment la cinquième position du contre-la-montre individuel.

Mais l'attrait pour le patinage de vitesse est très fort pour Clara Hughes et elle a décidé de revenir à son premier amour après les Jeux olympiques de Sydney en 2000.

Son dossier en patinage de vitesse sur longue piste est tout aussi reluisant. En carrière aux championnats du monde, elle revendique six médailles (une d'or, quatre d'argent et une de bronze). Aux Jeux olympiques de Salt Lake City en 2002, elle a remporté la médaille de bronze au 5 000 mètres. À Turin en 2006, elle a gagné la médaille d'argent à la poursuite par équipes et la médaille d'or au 5 000 mètres. Aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010 elle obtint la médaille de bronze au 5 000 mètres.

En 2014, elle effectuait un périple à vélo de 110 jours sur 12 000 kilomètres, Le Grand Tour de Clara pour Bell « Cause pour la cause », afin d'accroître la sensibilisation et les actions dans le domaine de la santé mentale.

Pour Clara Hughes, son intronisation au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec signifie beaucoup pour elle car elle a, et aura toujours, un lien très fort avec le Québec. Elle nous est très reconnaissante pour les nombreux encouragements qu’elle a reçu pendant sa carrière.




 


  •