Biographie de: GATE, George Frederick

Naissance : 11 décembre 1924 à Carlisle, Angleterre
Décédé : 17 août 2014 à Montréal
Intronisation : 1992
Discipline : Natation
Catégorie : Bâtisseur


George Frederik Gate est né le 11 décembre 1924 à Carlisle, Cumberland en Angleterre. En 1950, il immigre au Canada à Ocean Falls en Colombie-Britannique. Engagé comme gérant de piscine, il développe une équipe de natation en quelques années, grâce à ses connaissances et à son dynamisme.

Sous sa tutelle, de grands nageurs se sont illustrés dont les plus connus sont le recordman du 400 mètres, Ralph Hutton, et Dick Pound, finaliste au 100 mètres aux Jeux olympiques de Rome en 1960 et médaillé de plusieurs grandes compétitions internationales.

À son départ d'Ocean Falls en 1964, la moitié de l'équipe nationale est constituée des nageurs de l'équipe de George Gate. Arrivé à Montréal, il devient entraîneur et directeur aquatique au club Montreal Amateur Athletic Association. En 1966, il s'installe à Pointe-Claire et bâtit une des plus grandes puissances en natation au Canada

George Gate a développé plusieurs athlètes qui ont fait leur marque aux niveaux national et international. On n'a qu'à penser à Wendy Quirk, Anne Jardin, Robin Corsiglia, Hélène Boivin et Paul Midgley, tous membres de l'équipe canadienne aux Jeux olympiques de Montréal en 1976. Anne Jardin et Robert Corsiglia ont d'ailleurs été médaillés de bronze à ces Jeux, sans oublier Peter Szmidt, recordman du monde au 400 mètres style libre.

Entraîneur émérite, George Gate a dirigé l'équipe canadienne de natation aux Jeux panaméricains en 1954, au Championnat du monde en 1963, aux Jeux olympiques de 1968 à Mexico et aux Jeux Maccabées en Israël en 1977, 1981, 1985 et 1989. Ses programmes de plongeon et de natation ont permis l'émergence de 14 entraîneurs nationaux. Quatre d'entre eux sont devenus entraîneurs d'équipes olympiques : les jumeaux Dave et Tom Johnson, Clifford Barry (entraîneur de Victor Davis) et Don Webb, entraîneur de plongeon.

George s'est également intéressé à l'enseignement de la natation et de la sécurité aquatique implantant des programmes spécifiques basés sur les styles de nages olympiques faisant en sorte que sa piscine a été l'une des plus achalandées au Canada.

George a influencé la natation québécoise de façon déterminante. Sa philosophie de toujours viser l'excellence a marqué les entraîneurs.

Les performances des nageurs et nageuses de l'équipe de Pointe-Claire ont forcé les autres équipes du Québec et du Canada à rehausser la qualité de leurs programmes. George Gate a été intronisé au Temple de la renommé du sport au Canada en 1983.
 
 
 




 


  •