Biographie de: LEBEL, Robert

Naissance : 21 septembre 1905 à Québec, Québec
Décès : 20 septembre 1999
Intronisation : 1991
Discipline : Hockey
Catégorie : Bâtisseur


Si l'on devait associer le hockey amateur canadien et le hockey junior canadien à un seul nom, nul doute que celui de Robert Lebel se retrouverait sur les lèvres de plusieurs.

Si ce sport compte aujourd'hui autant d'adeptes, tant sur les bancs d'équipe que sur ceux des estrades, c'est grâce à Robert Lebel.

Le hockey a pris place dans nos mœurs un peu par Robert Lebel qui y a consacré 54 années. Né en 1905, à Québec, il a vu le hockey d'ici évoluer comme très peu de gens l'ont fait. Pionnier de la première heure, témoin par excellence de l'évolution du hockey, Robert Lebel a défendu le hockey avec une verve peu commune, un franc-parler et une générosité que tous ceux qui l'ont côtoyé ont été en mesure de constater à un moment quelconque de sa carrière.

Une expérience de trois ans à la tête de la Fédération internationale de hockey sur glace (FIHG), entre 1957 et 1960, aura été bénéfique aux deux parties. L'homme y a retiré une vision élargie de son sport, tandis que l'organisme a bénéficié d'une plus grande visibilité.

De 1955 à 1957, juste avant d'accéder à l'expérience internationale de la FIHG, il a occupé pendant deux ans le poste de président de l'Association canadienne de hockey amateur (ACHA).

Homme de défis, Robert Lebel, ex-maire de Chambly, allait en relever un nouveau en août 1969, en devenant le président-fondateur de ce qui devait devenir le plus résistant des circuits juniors québécois, soit la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Son passage aux niveaux canadien et international aura été le prélude de ce nouveau mandat qui dura jusqu'en 1975.

De nombreux organismes ont honoré le dévouement de ce grand bâtisseur. Membre du conseil d'administration du Temple de la renommée de la Ligue nationale de hockey pendant 17 ans, il y fut intronisé en 1970. La Fédération de Hockey des États-Unis en a fait un membre honoraire à vie. La ville de Chambly l'a honoré en baptisant un aréna municipal en son nom, ainsi qu'un grand boulevard.

Enfin, la LHJMQ ne pouvait (surtout pas elle!) passer sous silence les accomplissements de son fondateur. Elle a ainsi créé en 1977-78, le trophée Robert-Lebel, remis annuellement à l'équipe qui a conservé la meilleure moyenne défensive du circuit en saison régulière. De plus, Robert Lebel a été nommé président-honoraire du circuit junior majeur dès 1974-1975.

L'intronisation de Robert Lebel au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec est une façon additionnelle qu'ont choisie les sportifs, et plus particulièrement les hockeyeurs, pour lui lancer un "MERCI" tout en reconnaissant l'ampleur de toutes ses réalisations, dont une bonne partie n'est pas mentionnée ici.




 


  •