Biographie de: BLAKE, Hector « Toe »

Naissance : 21 août 1912 à Victoria Mines, Ontario
Décès : 17 mai 1995 à Montréal, Québec
Intronisation : 1993
Discipline : Hockey
Catégorie : Athlète


Autant comme joueur que comme entraîneur, Hector « Toe » Blake a représenté l'excellence, la combativité, la loyauté et le goût du travail bien fait.

Né à Victoria Mines en Ontario, il a été l'un des premiers grands joueurs de la Ligue nationale de hockey.

Après trois saisons avec les Maroons de Montréal, Blake se joint aux Canadiens de Montréal à l'automne de 1935. Il a 20 ans. Avec cette organisation, il accumule les succès jusqu'à la fin de son association en 1968.

En 1938-1939, Blake, habile avec la rondelle et d'une combativité à toute épreuve, remporte le championnat des marqueurs de la LNH avec 24 buts et 23 mentions d'aide en 48 matchs. Capitaine de son équipe de 1940 à 1948, il connaît sa plus productive saison en 1944-1945, avec 29 buts et 38 passes en 49 rencontres. C'était l'année de sa retraite comme joueur.

Comme porte-couleurs des Canadiens, Blake contribue à cinq championnats de la saison, à dix participations aux séries éliminatoires et à deux conquêtes de la coupe Stanley, en 1944 et 1946. Il est aussi élu trois fois dans la première équipe d'étoiles et à deux occasions dans la deuxième.

Hector Blake a laissé particulièrement sa marque comme membre de l'un des plus redoutés trios de l'histoire du hockey, la « Punch Line », formée avec Maurice Richard et Elmer Lach. Pendant des années, aucune défense, ni aucun gardien, ne leur résistait.

Il s'est mérité plusieurs trophées : Art Ross, remis au champion marqueur de la saison, Hart (saison 1938-1939), pour le titre de joueur le plus utile à son équipe et Lady Byng (1945-1946) pour le joueur le plus gentilhomme. En 1939, il est également proclamé l'athlète par excellence au Canada. Toute une collection de reconnaissance pour ce véritable homme de hockey.

Forcé de prendre sa retraite le 10 janvier 1948, suite à une fracture à une cheville, Blake entreprend, sept ans plus tard, l'une des plus brillantes carrières d'entraîneur de l'histoire de la Ligue nationale de hockey.

À ses cinq premières saisons à la barre de l'équipe, de 1955 à 1960, Blake conduit les Canadiens à cinq conquêtes consécutives de la coupe Stanley, un record qui tient toujours. Durant cette période faste, les Canadiens méritent également quatre fois le trophée prince-de-galles à titre de champion du calendrier régulier. Blake a ensuite la joie de sabler le champagne dans la coupe Stanley à trois autres reprises. La dernière fois a lieu au printemps de 1968.

Ses huit dernières saisons comme entraîneur furent aussi agrémentées de cinq autres conquêtes du trophée prince-de-galles. En juin 1966, Hector Blake fut intronisé au Temple de la renommée du hockey avant la fin de sa carrière.




 


  •