Biographie de: LATOURELLE, Roger

Naissance : 15 janvier 1907 à Montréal, Québec
Décès : 29 septembre 1979
Intronisation : 1992
Discipline : Sport amateur
Catégorie : Bâtisseur


Ce sont 35 années au service du sport amateur qui se sont éteintes avec le décès de Roger Latourelle le 29 septembre 1979.

Né le 15 janvier à Montréal, il devient membre de la Palestre nationale en 1920. Il avait toujours fréquenté cette institution jusqu'à son engagement en 1934 comme entraîneur de natation et de sauvetage. Promu directeur des sports en 1943 et directeur général des sports en 1947 à 1969, Roger Latourelle s'est toujours intéressé à l'éducation physique.

À l'aube d'une retraite bien méritée, la Fondation de la Palestre nationale crée en janvier 1969, un nouveau poste taillé sur mesure pour lui : secrétaire général et vice-président aux relations extérieures.

Il a été membre de plusieurs associations s'impliquant au sein de la Croix Rouge canadienne dès 1943. Il est alors du premier comité technique qui construit le programme de sécurité aquatique et de natation au Canada. En 1946, il devient secrétaire de la Canadian Association for Health Physical Education and Receation.

De 1963 à 1967, il est premier vice-président de l'Union athlétique amateur du Canada, section Québec. Durant cette même période, il est un des membres fondateurs de la Fédération des Loisirs du Québec et de l'Association canadienne des Centres de loisirs. Il s'active au Symposium canadien de la récréation en juin 1967 en dirigeant un atelier de travail sur les centres communautaires.

Roger Latourelle a laissé sa marque, particulièrement dans le domaine de la natation et du sauvetage, travail reconnu en 1954 par la Société royale de sauvetage d'Angleterre qui lui remet une médaille pour son implication bénévole de plus de vingt-cinq années. Il est le premier Canadien-Français à recevoir une telle distinction.

Le Sportmen Association of Montreal lui décerne en 1957, un certificat de mérite pour services rendus à la cause de l'athlétisme et son implication dans le développement du sport au sein de la population montréalaise. Il reçoit en 1967 la médaille du Centenaire de la Confédération du Canada pour son apport exceptionnel au sport amateur.

Avec cet animateur hors du commun, la Palestre nationale a su construire au cours de ces 35 années, un état d'esprit, une famille et un style au service des jeunes. Après sa vente en 1978, la Palestre nationale devient le Pavillon Latourelle de l'Université du Québec à Montréal, témoin de l'héritage que nous a légué Roger Latourelle.




 


  •