Biographie de: LAVERDURE, Lucien

Naissance : 5 septembre 1915
Décès : 25 décembre 1976
Intronisation : 1991
Discipline : Tennis
Catégorie : Bâtisseur


À 12 ans, Lucien Laverdure touche à une raquette de tennis pour la première fois. C'est le coup de foudre. C'était en 1927 et dès ce jour, c'est toute sa vie qui est engagée dans ce sport tant pour y jouer, que pour l'enseigner et le promouvoir au Québec.

Il n'a qu'une idée, faire partager sa passion avec le plus de gens possible et tenter de faire de nouveaux adeptes. Dès 1933, il passe à l'action et entreprend d'enseigner le tennis aux Québécois en organisant des matchs de démonstration à travers le Québec.

L'aventure dure jusqu'en 1946, période où il organise plus de 800 matchs de démonstration partout en province dont un, mémorable, au Stade Delorimier, entre deux matchs de baseball. Le tout bénévolement, bien sûr.

Pendant ce temps, il ouvre la Boutique Lucien Laverdure, la première spécialisée dans le tennis au Québec. Il y met au point sa fameuse raquette, «L.L.», qu'il fournira gratuitement à tous les grands noms du tennis d'ici, les Rochon, Bédard, Godbout, Godin et autres.

Dès 1946, sa technique de vente du tennis, c'est l'enseignement. Il devient le premier Canadien-français à devenir entraîneur certifié à la réputé Association de Lawn-Tennis des États-Unis (USLTA). À ce titre, il sera instructeur en chef de la ville de Montréal, fonction qui lui permettra non seulement d'y organiser des cours de tennis mais d'offrir les premiers véritables stages dans cette discipline.

Jumelant promotion et enseignement, il organise des journées thématiques à travers la province et offre à la fois, démonstrations, stages, colloques, films…

En 1952, il fonde l'École de tennis du Régiment de Châteauguay dans Côte-de-Neiges, un premier concept de club d'intérieur. Très populaire, l'école accueillera, dès l'ouverture, quelque 600 étudiants. C'est en 1960 qu'il met sur pied l'École de tennis de Montréal où il y forme au-delà de 150 instructeurs à la méthode Laverdure, la méthode, Tennis instantané.

Lucien Laverdure trouve le temps d'être secrétaire de l'Association de Lawn-Tennis de la province (aujourd'hui la Fédération québécoise de tennis), de 1948 à 1960 et d'organiser divers tournois tant au niveau régional, provincial qu'international.

En 1965, il publie Tennis, mon obsession. Il réalise son véritable rêve en 1969, en étant le principal artisan de l'ouverture du club de tennis intérieur Quatre-saisons. Tous le considèrent comme le véritable pionnier du tennis en salle au Québec.

Lucien Laverdure méritera bien le surnom de Monsieur Tennis au Québec pendant plus de 40 ans. Il est décédé en 1976 à l'âge de 61 ans.




 


  •