Biographie de: CARBONNEAU, Guy

Naissance : 18 mars 1960 à Sept-Îles
Intronisation : 2021
Discipline : Hockey
Catégorie : Athlète


Un prolifique marqueur dans la LHJMQ, on aurait pu croire que lorsque Guy Carbonneau allait faire le saut dans la Ligue nationale de hockey, c’était dans le rôle d’un attaquant à caractère offensif qui allait enflammer les fidèles partisans des Canadiens.

Pourtant ce sera à titre d’attaquant spécialiste des missions défensives qu’il va laisser sa marque. Pendant 19 saisons, il a excellé dans l’art de neutraliser les meilleurs attaquants adverses, de remporter des mises en jeu importantes en zone défensive et d’écouler le temps lors des pénalités. Son travail assidu lui a valu les éloges des amateurs, qui l'ont acclamé en scandant « Guy! Guy! Guy! ».

Sélectionné au 44e rang du repêchage par les Canadiens en juin 1979, Carbonneau passa deux saisons avec le club-école des Canadiens dans la Ligue américaine de hockey, avant de faire le saut dans la LNH.

C’est en 1982-1983 qu’il a fait ses débuts à plein temps dans l’uniforme des Canadiens. Carbonneau avait bien appris ses leçons avec les Voyageurs, car son solide travail défensif allait l'établir comme une vedette dans la LNH.

À sa quatrième saison, il a joué un rôle important dans la victoire de la coupe Stanley des Canadiens en 1986, ce qui fut la première de ses trois conquêtes du précieux trophée.

En 1987-1988, il était sacré à titre de meilleur attaquant défensif de la ligue et remporta le trophée Frank-J.-Selke. Il mérita ce trophée au terme de la saison 1988-1989. Il en ajouta un troisième après la saison 1991-1992. C’est à titre de capitaine des Canadiens de Montréal, fonction qu’il exerçait depuis trois ans, qu’au printemps 1993, il souleva de nouveau la coupe Stanley quand les Canadiens de Montréal, au terme d’un parcours inoubliable, ont vaincu les Kings de Los Angeles.

Au mois d’août 1994, sa longue association avec le Tricolore prit fin alors qu’il fut échangé à Saint-Louis, où il disputa une saison. Tout juste avec le début de la saison 1995-1996, il se joint aux Stars de Dallas, alors dirigé par son ancien compagnon de trio Bob Gainey. Ce dernier reconnaissait l’efficacité et le leadership que Carbonneau pouvait apporter à la formation texane. C’est à Dallas qu’il va disputer les cinq dernières saisons de sa carrière. L’équipe était l’une des meilleures de la LNH, terminant à deux reprises au premier rang du classement général en saison. En 1999, il ajouta une troisième conquête de la coupe Stanley.

En carrière, Carbo inscrivit 260 buts et 663 points en 1 318 parties et connut cinq saisons d'au moins 20 buts. Lors des séries éliminatoires, il ajouta 38 buts et 93 points en 231 matchs.

En 2019, le Temple de la renommée du hockey lui ouvrait ses portes.