Biographie de: BERGERON, Dean

Naissance : 12 février 1969 à La Baie
Intronisation : 2017
Discipline : athlétisme en fauteuil roulant
Catégorie : athlète


Dean Bergeron était destiné à un brillant avenir au hockey professionnel. À l’aube de sa deuxième saison avec les Cataractes de Shawinigan de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, le jeune ailier droit prometteur voyait sa vie basculer.

Le 25 août 1987, au cours d’un match simulé durant le camp d’entraînement des Cataractes, Bergeron est terrassé par un coup de poing d’un coéquipier lors d’une bagarre. Il s'effondre, inconscient, et ce sont les vertèbres qui écopent. Le diagnostic est sans équivoque. Il perd l'usage de ses jambes. Son rêve est anéanti.

Ce fut un choc terrible pour l’athlète natif de La Baie. Dean entreprend alors une longue réadaptation physique et sociale. Inspiré par les exploits d’André Viger, il retrouve la passion de la compétition, son rêve est maintenant transformé. À partir de là, il avait un nouveau rêve. Plutôt que d’exceller sur deux lames, Bergeron deviendra un athlète accompli sur trois roues.

C’est à la suite d’une rencontre avec Pierre Pomerleau, celui-ci deviendra son entraîneur et mentor au cours des 20 années suivantes, que Dean réalisa qu’il pouvait accomplir de grandes choses sur le plan sportif.

En renouant avec le sport, il avait déjà des ambitions élevées puisqu’il avait la fibre de la compétition. Il se voit en train de battre des records, de représenter son pays sur la scène internationale et de faire partie de l’élite mondiale.

Au cours de sa carrière exceptionnelle, Bergeron a participé aux Jeux paralympiques d’Atlanta en 1996, de Sydney en 2000, d’Athènes en 2004 et de Beijing en 2008, amassant un total impressionnant de 11 médailles, dont trois d’or. À sa toute première participation aux Jeux paralympiques, il revint d’Atlanta avec cinq médailles! Le Québécois fut aussi le premier athlète en fauteuil roulant, dans la catégorie T52, à être passé sous la barre d’une minute sur 400 mètres. Non seulement excellait-il sur piste, il s’est distingué dans les épreuves d’endurance remportant le marathon de Boston en 1999 et se classant deuxième en 2004.




 


  •