Biographie de: BILODEAU, Alexandre

Naissance : 8 septembre 1987 à Montréal
Intronisation : 2015
Discipline : ski acrobatique
Catégorie : athlète


En devenant le premier athlète de l’histoire du Canada à remporter une médaille d’or en sol canadien lors des Jeux olympiques de Vancouver en 2010, Alexandre Bilodeau a frappé l’imaginaire de toute une nation. En février 2014, il s’est envolé pour Sotchi, son dernier rendez-vous olympique, où il a défendu son titre avec la détermination qu’on lui connaît. L’athlète marque l’histoire à nouveau en devenant le premier Canadien à réussir un doublé. Alexandre Bilodeau sera à jamais double champion olympique.

L’athlète de Rosemère a eu le coup de foudre pour le ski acrobatique en voyant Jean-Luc Brassard s’exécuter à Lillehammer. Sur les traces de son idole il devient, à l’âge de 14 ans, le meilleur junior canadien en ski acrobatique. Sa carrière n’a pas toujours été glorieuse. Là où plusieurs auraient abandonné, c’est là qu’Alexandre a su se remonter les manches, redoubler d’ardeur et ainsi devenir le meilleur athlète possible. Son récit est riche.

Quand il parle de son histoire, il parle de ses valeurs, celles qui l’ont porté aux plus hauts sommets de son art. Rapidement Alex s’imposa sur la scène internationale. À sa première saison, en 2005-2006, il fut nommé la recrue de l’année en bosses par la Fédération internationale de ski (FIS); cette saison-là, il se classa au deuxième rang du classement général final en remportant notamment l’épreuve du Mont-Gabriel et de Spinfleruv Mlyn, en République Tchèque. De plus, Bilodeau devenait le plus jeune homme à mériter une médaille d’or d’une épreuve de la Coupe du monde.

Lors de sa dernière saison en carrière, en 2013-2014, Alexandre a terminé deuxième au cours des trois premières Coupes du monde, en Finlande, à Calgary et à Deer Valley, avant de s’emparer de la première marche du podium sur les pistes qu’il connaît bien, soit à Deer Valley, Lake Placid et Val Saint-Côme. À la suite de performances tout aussi impressionnantes au Japon et en Norvège l’athlète de 26 ans gagne sa dernière Coupe du monde en carrière à La Plagne. Belle façon de tirer sa révérence!

Bilodeau, qui a la distinction d’être le premier skieur à accomplir en compétition un saut périlleux avec double vrille, revendique cinq médailles, dont trois d’or, aux Championnats du monde. Un palmarès des plus impressionnants pour celui qui va rejoindre les Jean-Luc Brassard, Nicolas Fontaine, Lloyd Langlois et Philippe Laroche au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec.

Alexandre poursuit ses études en comptabilité et compte bien laisser sa trace dans le monde des affaires, comme il l’a fait dans le monde du sport. Maintenant à la retraite, il planifie s’investir autrement dans le sport, notamment en agissant à titre de président des Jeux du Québec à Montréal en 2016. Pour celui qui a fait de la phrase « osez rêver grand » son leitmotiv, tout laisse croire qu’il y connaîtra autant de succès.

Marie-Annick L’Allier




 


  •