Biographie de: PADUANO, Donato

Naissance : 28 novembre 1948 à Camponasso, Italie
Intronisation : 2000
Discipline : Boxe
Catégorie : Athlète


Parti à son tour d'Italie en 1960, Donato Paduano retrouve au Québec son père Gennaro et son frère aîné Dominic. Il a 12 ans. Dès son arrivée, il rejoint ce dernier à l'Italian Boys Club et commence à s'entraîner. Un an plus tard, il livre déjà ses premiers combats dans un garage aménagé en arène de boxe. Son premier entraîneur, Mike Mucci, lui permet de rejoindre la Palestre nationale à l'hiver 1962 où il rencontre Roger Larivée, l'entraîneur qui le suivra tout au long de sa carrière.

Chez les amateurs de 1962 à 1968, Donato Paduano détient un dossier enviable de 83 victoires, six défaites et un match nul. Durant cette période, il sera champion canadien à 17 ans, participera aux Jeux du Commonwealth, à Kingston en Jamaïque et obtiendra une médaille de bronze aux Jeux Panaméricains de 1967. L'année suivante, il boxera aux Jeux olympiques de Mexico.

Le 11 novembre 1968, il livre son premier combat professionnel et dix jours plus tard, à la suite de son deuxième combat contre Al Bashir au Forum de Montréal, le journaliste Claude Robert du Journal de Montréal lui donne le surnom qui le suivra toujours, l'Ange du ring.

Son ascension chez les professionnels est phénoménale. Dès le 9 décembre 1969, il vainc Joey Durelle et devient champion du Canada chez les mi-moyens, titre qu'il conserve jusqu'en 1972.

À Las Vegas le 7 décembre 1970, il subit sa première défaite chez les professionnels contre le fameux Ken Buchanan détenteur de la couronne mondiale, le même soir, où Cassius Clay (Ali) a raison de l'Argentin Oscar Bonavena par mise hors de combat au 15e round.

Emile Griffith, Luis Rodriguez et Marcel Cerdan Jr. représentent des adversaires farouches que Paduano a affrontés. D'ailleurs, sa victoire sur Cerdan à New York par décision unanime lui a permis d'accroître son prestige en 1971 puisqu'il s'agissait de la première défaite de Cerdan en 48 combats. Paduano est alors classé troisième aspirant au titre mondial.

Sa fiche chez les professionnels : 55 victoires, 10 défaites et 2 matchs nuls. Mais comme il le dit lui-même : « Je n'avais que 26 ans quand je me suis retiré de la compétition la première fois en 1975. Selon moi, ma carrière s'est terminée à ce moment-là. Les six autres combats que j'ai livrés à mes deux retours en 1976 et 1980, visaient plus à contrôler mon poids et à retrouver la forme qu'à redémarrer ma carrière. »




 


  •